COUPE DE 1 MILLION AU CÉGEP

    33

    Le Cégep de la Gaspésie et des îles subit une autre compression de 1 million de dollars dans son budget et doit éliminer une vingtaine d’emplois.

    Cette nouvelle perte de revenus est liée aux compressions de Québec de 45 millions de dollars qui touchent tous les établissements d’enseignement supérieur.

    Le Cégep de la Gaspésie et des îles a déposé jeudi dernier son budget pour la prochaine année évalué à 32 millions de dollars. Ce dernier est divisé en trois enveloppes distinctes, soit les salaires des enseignants, celle des centres de transferts technologiques et le budget d’opération.

    Le directeur par intérim, Louis Bujold, explique que le manque à gagner touche celui des opérations du cégep qui représentait 10 millions. Il s’agit d’une perte importante pour l’établissement et difficile à récupérer.

    Louis Bujold précise que la vingtaine de personnes qui perdent leur travail représente environ 15 emplois temps complet. Sept emplois ont été abolis, sept charges de projet ont pris fin et cinq postes ont été réduits. Cela va affecter les services aux étudiants et l’administration, l’entretien des bâtiments, les projets de développement à l’internationale et le support aux enseignants.


    Cette compression de 1 million de dollars vient s’ajouter à un autre 1,2 million déjà coupé par Québec depuis les deux dernières années.
    Avec ces pertes de revenu, le Cégep de la Gaspésie et des îles sera à nouveau déficitaire d’environ 200 mille dollars pour 2015-2016.

    Journaliste: Richard O’Leary