CONTRE LE JUMELAGE

    38

    glelievre

    Le député de Gaspé a dénoncé hier à l’Assemblée nationale le jumelage de niveaux d’élèves en interpellant le ministre de l’Éducation.

    La sortie du député fait suite à la visite de plus de 150 personnes cette semaine à la réunion des commissaires de la Commission scolaire des Chic-Chocs à Grande-Vallée pour manifester leur opposition au jumelage de niveau prévu à Cloridorme, Grande-Vallée et Murdochville.

    Gaétan Lelièvre est intervenu concernant l’école primaire de Cloridorme ou la commission scolaire prévoit jumeler tous les niveaux du primaire dans une seule classe. Le député a tenu à savoir ce qu’en pensait le ministre de l’Éducation :

    Le ministre François Blais a répondu que la décision relevait des commissions scolaires :

    De plus, Gaétan Lelièvre a soulevé la question du jumelage de niveaux au secondaire prévu à Grande-Vallée pour ne former que trois groupes, craignant que certains jeunes ne quittent la région pour recevoir une éducation comme ailleurs au Québec.

    Une fois de plus, le ministre de l’Éducation François Blais a répondu qu’il était possible de faire des économies sans couper dans les services et que les commissions scolaires, dont le rôle est présentement remis en question, devaient faire les choix appropriés.

    La Commission scolaire des Chic-Chocs fait face à des compressions de 800 mille dollars du gouvernement du Québec.