CONSULTATIONS SUR LES HYDROCARBURES

    37

    consultation

    La majorité des mémoires déposés hier soir lors de la consultation publique sur l’exploitation des hydrocarbures à Gaspé favorise la tenue d’un Bureau d’audiences publiques sur l’environnement.

    Une soixantaine de citoyens de Gaspé ont participé à cette consultation du gouvernement du Québec qui déposera éventuellement sa politique énergétique ainsi qu’un projet de loi sur les hydrocarbures.

    La soirée a permis aux organismes de faire connaître leurs points de vue face au développement de cette industrie dans notre région. Le maire de Gaspé, Daniel Côté, a réitéré sa demande pour la tenue d’un BAPE pour clarifier tous les aspects d’un tel développement :

    Pour sa part, le président de la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé, Frédéric Côté, se dit en faveur d’une telle exploitation sur notre territoire à condition que le tout soit fait de façon sécuritaire et que notre région bénéficie de retombées économiques :

    Frédéric Côté affirme que Gaspé pourrait également développer une expertise afin d’obtenir davantage de retombées économiques :

    Pour sa part, la porte-parole du groupe Tache d’huile, Nastassia Williams, mentionne que cette consultation n’est que de la foutaise :

    Les prochaines consultations se tiendront aux Iles-de-la-Madeleine et à Sept-Îles.

    Journaliste : Gilles Philibert

    PARTAGER
    Article précédentCIBLE ATTEINT EN 2016
    Article suivantPIC DE L’AURORE

    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d’économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.