COMPRESSIONS DÉNONCÉES

    26

    La Conférence régionale des élus Gaspésie/Les Iles dénonce les nouvelles compressions de services de Via Rail.

    Après avoir diminué l’horaire à seulement 3 jours par semaine depuis quelques années et retiré le wagon-restaurant, voilà que 4 gares de la Gaspésie ne seront plus accessibles à compter du 25 octobre prochain.

    Même s’il n’est pas vraiment surpris de cette annonce, le directeur général de la CRÉ, Gilbert Scantland, dénonce les nouvelles coupes de services sur le tronçon gaspésien :

     

    Pour la CRÉGIM, le transport de passagers par train est essentiel pour l’économie de la région. De plus, la Société du chemin de fer de la Gaspésie et le gouvernement du Québec déploient tous les efforts afin de mettre le rail à niveau depuis quelques années.

    Gilbert Scantland précise que son organisme tentera de faire reculer le transporteur Via Rail dans cette décision de couper des services :

     

    A l’effet qu’il pourrait s’agir d’un premier pas pour l’abandon du trajet en Gaspésie, le directeur général de la CRÉ rapporte que les conversations avec Via Rail laissent présager que la société d’État tient au train Chaleur. Toutefois, dans le contexte budgétaire qu’on lui impose, les choix sont difficiles.

    La Conférence régionale des élus Gaspésie/Iles discutera des coupures de services chez Via Rail lors de sa prochaine assemblée générale en août ou septembre prochain. Il n’est pas exclu qu’il y est front commun avec les autres municipalités de l’Est-du-Québec qui sont touchées par ces compressions.