COMBLER LE VIDE D’ORLÉANS

    50

    regim_gaspesie

    La Régie intermunicipale de transport de la Gaspésie et des Iles dresse un bilan positif du début de son service de navette associé au transport par autocar.
    Rappelons que depuis le 18 janvier dernier, ce sont 45 localités de la région qui sont privées de leur arrêt sur le trajet d’Orléans Express. Depuis ce temps, la RéGÎM offre un service de navette afin que la clientèle puisse être raccordée aux trajets d’autocar.
    Le directeur de la régie intermunicipale, Antoine Audet, explique que l’implantation de cette alternative représentait tout un défi :
    [/su_audio]
    Ce réseau parallèle au service régulier de la RéGÎM est en opération 7 jours/semaine. Les utilisateurs doivent réserver 24 heures à l’avance pour avoir une place à bord de la navette. Antoine Audet affirme que cette mesure temporaire pour les gens qui doivent se déplacer afin d’avoir accès au service d’Orléans est un réel besoin :

    Le directeur de la Régie intermunicipale de transport se dit heureux d’avoir eu une période de rodage alors que la demande de service connaitra une forte augmentation durant la période estivale.
    Il ajoute qu’Orléans Express devra se représenter devant la Commission des transports du Québec en janvier 2016 pour faire un bilan de sa desserte revue et corrigé en Gaspésie et aux Iles.
    Source : Gilles Philibert

    PARTAGER
    Article précédentAVENIR DU CHEMIN DE FER
    Article suivantDÉSOBÉISSANCE
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.