COMBATTRE LA TORDEUSE

    44

    ForetGaspesie

    Plus de 11 mille hectares de forêt seront arrosés en Gaspésie pour combattre la tordeuse de bourgeons d’épinette.

    La Société de protection des forêts contre les insectes et les maladies vient d’ajouter la Gaspésie à sa liste des régions où le programme de protection des forêts contre la tordeuse s’appliquera cet été.

    La SOPFIM réalise des pulvérisations aériennes contre la tordeuse depuis 2009 sur la Côte-Nord, depuis 2010 au Saguenay, 2014 au Bas-Saint-Laurent et il s’agit d’une première pour la Gaspésie cette année.
    Comme l’épidémie est encore à ses débuts dans la péninsule gaspésienne, c’est seulement 11 mille 340 hectares qui seront traités, principalement en Haute-Gaspésie.

    Le directeur de la SOPFIM, Jean-Yves Arsenault, affirme que les arrosages seront probablement plus étendus dans les années à venir, car les forêts gaspésiennes peuvent être très vulnérables face à l’insecte.

    En effet, la Gaspésie compte beaucoup de sapin, fort sensible face à cet insecte ravageur.
    Pour cette raison, Jean Yves Arsenault croit qu’en 2016 le nombre d’hectares traités pourrait être plus important :

    Les pulvérisations aériennes auront lieu en juin. Seul l’insecticide Btk sera utilisé. Selon la SOPFIM cet insecticide biologique est sécuritaire pour la santé humaine et il est homologué par Santé Canada.
    Au Québec, c’est 4,3 millions d’hectares de forêt qui sont touchés par la tordeuse