CHALEUR TERMINALS DANS LA CAMPAGNE

    25

    Gilles Duceppe s’en prend au projet de transport de pétrole par train qui passerait par le Québec pour être acheminé à Belledune.

    Le chef du Bloc québécois a martelé, hier, que le Québec n’a pas à être une autoroute pour le transport du pétrole albertain destiné à l’exportation.
    Le chef bloquiste a souligné que les rails sont dans un état qui laisse présager que ce serait une voie où pourraient survenir beaucoup d’accidents.
    Et, surtout, il répète que c’est le Québec qui doit décider de ce qui passe sur son territoire, et non l’Office national de l’énergie.

    Appuyé et accompagné des députés péquistes Martine Ouellet et Stéphane Bergeron, M. Duceppe a interpellé ses adversaires dans la présente campagne électorale fédérale.

    Le chef du Bloc québécois estime que les chefs des autres partis ne peuvent pas s’opposer aux projets de pipeline et de terminal pétrolier Northern Gateway dans l’ouest canadien et se prononcer en faveur du projet de Chaleur Terminals à Belledune.