CENTRE DE SAUVETAGE SAUVÉ

    35

    Le Centre de recherche et de sauvetage maritime situé à Québec va finalement demeurer ouvert.

    Le gouvernement conservateur avait annoncé en 2011 sa fermeture pour le transférer vers Trenton en Ontario et à Halifax en Nouvelle-Écosse.

    C’est le ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, Denis Lebel, qui a confirmé la nouvelle hier à Québec. La décision s’explique par le manque de ressource bilingue pour répondre aux urgences sur le Saint-Laurent.

    Le député NPD de la Gaspésie et des Îles salue la décision des conservateurs. Il explique que le gouvernement n’avait pas d’autres choix après que le Commissaire aux langues officielles ait exigé un service bilingue en tout temps dans les centres de sauvetage.

     

    Pour les pêcheurs il s’agit d’une bonne nouvelle. Le porte-parole de l’Association des capitaines propriétaires de la Gaspésie, Réginald Cotton.

     

    Le Centre de recherche et de sauvetage maritime situé à Québec répond à plus de 1 500 appels par année sur le fleuve et dans le golfe Saint-Laurent.