BUDGET LEITAO

    38

    La Gaspésie n’est pas épargnée par les coupures des dépenses à Québec, mais pourrait bénéficier d’investissement au niveau des PME, des hydrocarbures et de la forêt.
    Dans son budget prononcé hier, le ministre des Finances a annoncé une réduction de 20 % d’une trentaine de crédits d’impôt, dont ceux touchant les activités de transformation et la création d’emplois dans les régions ressources, ainsi que l’aide fiscale en Gaspésie puis dans certaines régions maritimes du Québec.

    Le crédit d’impôt pour la création d’emplois en Gaspésie et dans certaines régions maritimes passe également de 20 % à 16 %. L’aide fiscale aux activités de transformation dans les régions ressources passe ainsi de 10 % à 8 %.
    Pendant ce temps le gouvernement met place une aide pour les coûts de transport des PME manufacturières pour les régions éloignées qui atteint 4% du revenu brut a un maximum de 250 mille dollars. Les PME vont aussi bénéficier d’une baisse de 8 à 4% du taux d’imposition.
    Au niveau des hydrocarbures, le gouvernement veut faire grimper de 18 à 50% les bénéfices liés avec la mise en valeur des hydrocarbures. Pour ce faire, il réserve 500 millions de dollars pour investir dans des entreprises avec la création de Capital Mines Hydrocarbures.
    Le gouvernement confirme aussi les Études environnementales et stratégiques sur les hydrocarbures pour tout le Québec et une pour l’île d’Antisosti.
    La Stratégie maritime, annoncée en campagne électorale, profitera d’un budget de 30 millions de dollars pour améliorer les attraits touristiques et les produits maritimes. Les premiers montants d’argent investi de deux millions seront attribués à Tourisme Québec l’an prochain pour mettre en place la stratégie.
    Au niveau de l’industrie forestière, 570 millions de dollars seront investis cette année dans les travaux sylvicoles et en aménagement de la forêt.
    Québec met 20 millions sur trois ans pour un soutient à l’achat d’équipement et autre 20 millions pour la création d’un fonds pour développer la filière biomasse forestière.
    Les entreprises du secteur des pêches pourraient aussi profiter d’un budget de 20 millions sur trois ans à Export Québec pour leur permettre de développer les marchés hors Québec.

    PARTAGER
    Article précédentRÉACTIONS MITIGÉES
    Article suivantTDLG À BOTTINE
    Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.