BUDD CAR, LA SOLUTION

    121

    budd car
    Philip Toone croit que les wagons autorail utilisés par VIA Rail permettraient plus rapidement le retour du service de train de passagers en Gaspésie.

    Le député NPD affirme que les restrictions concernant la capacité portante sur le rail gaspésien font en sorte que VIA Rail refuse de donner un service dans la région pour des raisons de sécurité.

    Philip Toone explique que les wagons autorail ou les Budd car, qui servent aussi à transporter les passagers, pèsent en moyenne 115 000 livres, soit deux fois moins que les locomotives qui circulent actuellement. Cela changerait la situation.

    Selon le député, avec ces wagons, le gouvernement du Québec n’aurait pas besoin d’investir dans l’immédiat les quelques 100 millions de dollars pour mettre à niveau le chemin de fer. Philip Toone invite Transport Québec à réaliser une mise à jour sur la capacité portante et, selon lui, des réparations mineures permettraient un retour de VIA Rail entre Matapédia et Gaspé.

    Il y aurait au moins 6 wagons autorail qui seraient disponibles dans le parc roulant de VIA Rail selon le député NPD de la Gaspésie et des îles.

    Philip Toone affirme qu’il s’agit d’une opportunité pour le transporteur au moment où Orléans Express offre de moins en moins de serviceS à la population et risque de cesser ses activités en Gaspésie.

    Les Budd car ou autorail sont en ce moment en circulation entre Sudbury et White River en Ontario.

    Journaliste: Richard O’Leary