BESOIN DE PLUS POUR CERTAINS SECTEURS

    42

    diane

     

    Diane Lebouthillier avoue que certains secteurs de la Gaspésie pourraient avoir besoin du programme d’assurance emploi pour combler le trou noir du printemps.

    La députée libérale ajoute cependant que pour d’autres, la situation ne le commanderait pas.

    Le gouvernement fédéral a accordé dans son dernier budget 5 semaines supplémentaires de prestations à des régions de l’Ouest canadien et de l’Ontario. Pour se qualifier, les régions doivent faire face à une augmentation forte du taux de chômage.

    Cette décision a surpris en Gaspésie, car plusieurs intervenants de la région demandent justement un retour de cette mesure pour aider les travailleurs saisonniers.

    Diane Lebouthillier rappelle que la région a déjà, elle aussi, bénéficié de l’aide du fédéral par le passé pour les mêmes raisons qui touchent en ce moment les régions de l’Ouest.

    La députée de la Gaspésie et des Îles avoue que les conditions d’emploi ont changé dans la région et qu’il y a même pénurie de main-d’œuvre à certains endroits. Cette situation fait que la mesure des 5 semaines ne pourrait s’appliquer. La députée affirme cependant que pour d’autres secteurs de la Gaspésie la situation est différente.

    La députée de la Gaspésie et des Îles invite les intervenants du milieu et la population à participer à la consultation sur l’assurance emploi afin de faire part de ces réalités régionales.

    Journaliste: Richard O’Leary