BATAILLE ÉOLIENNE

    46

    La prochaine bataille pour l’éolien en Gaspésie sera l’appel d’offres communautaire.

    C’est ce qu’affirme le président de la Conférence régionale des élus.   Bertrand Berger se dit très satisfait de l’aboutissement du projet autochtone en Gaspésie. Les élus gaspésiens et quelques acteurs de la filière éolienne ont fait des pressions sur les parlementaires à Québec pour permettre à ce projet de débuter dans les plus brefs délais.

    Bertrand Berger est évidemment satisfait de cette victoire, mais il affirme que beaucoup de travail reste à faire pour que la Gaspésie obtienne sa juste part de l’appel d’offres de 300 mégawatts d’énergie communautaire.

    Il explique que la région voisine, le Bas-St-Laurent, a beaucoup d’appétit. Cette région a d’ailleurs un projet de 225 mégawatts sur la table. D’autant plus que la Gaspésie peut être désavantagée pour des questions de coût de transport :

    D’ailleurs, il affirme que la Régie inter-municipale de l’énergie de la Gaspésie-les-Îles est déjà en discussion avec plusieurs compagnies :

    Rappelons que lors du dernier appel d’offres, la Régie, qui avait présenté cinq projets communautaires pour un total de 123 MW, avait obtenu un projet de 23 MW en partenariat avec la compagnie Invenergy sur les Plateaux-de-la-Matapédia.

     

    PARTAGER
    Article précédentÀ TAIWAN
    Article suivantTRAVAUX À FORILLON