AUTRE MANIFESTE

    32

    Un manifeste pour sortir le Québec de sa dépendance au pétrole est lancé cette semaine par un groupe d’une trentaine de scientifiques, d’écologistes et de politiciens.

    Il vise à faire contrepoids au récent plaidoyer en faveur de l’exploitation pétrolière, signé par une douzaine de dirigeants économiques et d’anciens politiciens.

    L’une des signataires du manifeste contre le pétrole, la consultante en développement régional Kim Cornelissen, explique qu’on cherche ainsi à susciter un débat démocratique sur le développement d’un État pétrolier québécois :

     

    Les auteurs du manifeste contre le pétrole soutiennent qu’il est faux de prétendre que le Québec réduirait ses importations de pétrole, s’il devenait un État pétrolier.

    Kim Cornelissen au contraire que la dépendance au pétrole augmenterait, du simple principe économique voulant que l’augmentation de l’offre entraîne une augmentation de la demande :

     

    Toute la population québécoise est invitée à signer le manifeste contre le pétrole à l’adresse Internet poursortirdupetrole.com.

    Ses auteurs visent ainsi à obtenir un très large consensus en faveur d’un débat scientifique élargi sur la question pétrolière au Québec, incluant ses volets économique, environnemental et social.