AUCUNE INTERVENTION DU FÉDÉRAL

    20

    Le fédéral n’interviendra pas pour garantir le service de VIA Rail dans l’Est-du-Québec.

    Avec la menace de la fermeture du chemin de fer entre Bathurst et Miramichi, le transporteur pourrait utiliser la voie ferrée de Rivière-du-Loup pour atteindre Halifax et délaisser le trajet qui passe par la Matapédia.

    Dans un premier temps, le ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et de l’Agence de développement économique du Canada pour le Québec, Denis Lebel, confirme que le fédéral n’interviendra pas financièrement pour sauver la portion de chemin de fer au Nouveau-Brunswick.

     

    Denis Lebel ajoute aussi que ce n’est pas le rôle du gouvernement fédéral d’intervenir auprès de VIA Rail pour exiger un service de passagers vers l’Est-du-Québec.

     

    En janvier, la porte-parole de VIA Rail avait affirmé que dans l’éventualité d’une fermeture du tronçon au Nouveau-Brunswick, les choix pour de futurs trajets seraient basés sur la viabilité commerciale.