Peut-on exporter notre énergie éolienne aux États-Unis ?

90

Mardi à l’émission O’Leary le midi, nous parlons des possibilités d’exporter de l’énergie éolienne de la Gaspésie vers les États-Unis.

Des États de la côte Est américaine sont dans un processus d’achat d’électricité provenant d’énergie renouvelable et visent particulièrement le secteur éolien.

Des projets de parc pourraient donc voir le jour dans la région, grâce à des appels d’offres pour ce type d’énergie.

Les élus de la région et ceux du Bas-Saint-Laurent s’unissent pour demander au gouvernement du Québec de leur permettre d’investir dans des projets de parcs avec des partenaires privés comme par le passé.

Peut-il y avoir de nouveaux parcs éoliens en Gaspésie?

Est-ce profitable d’investir dans des parcs et est-ce profitable?

Le maire de Nouvelle et porte parole de l’Alliance éolienne de l’Est, Richard Saint-Laurent, explique que les municipalités de la Gaspésie et du Bas Saint-Laurent veulent participer à la hauteur de 50 % de tous les projets éoliens dédiés à l’exportation:

 

Le directeur de la Régie intermunicipale de l’énergie de la Gaspésie et des Îles, Gilbert Scantland, affirme que les investissements des municipalités dans les projets procurent des revenus importants`:

 

Le directeur du Technocentre Éolien, Frédéric Côté, explique le potentiel que représentent les exportations d’énergie éolienne aux États-Unis:

LAISSER UN COMMENTAIRE