ADOPTION

    43

    assemblee-nationale

    Le projet de loi 28, qui comprend 337 articles dont plusieurs mesures budgétaires, a été adopté un peu avant minuit à l’Assemblée nationale par une majorité de députés.

    La loi visant le retour à l’équilibre budgétaire en 2015-2016 porte également sur les tarifs des services de garde, l’abolition des centres locaux de développement (CLD), les honoraires des professionnels de la santé ainsi que les renseignements sur les opérations minières.

    Or, avec les nouvelles dispositions prévues dans la gestion des garderies, les tarifs varieront de 7,30$ à 20 dollars par jour selon les revenus des ménages.

    La loi adoptée sous bâillon confirme l’abolition des Conférences régionales des élus et des Centres locaux de développement, une économie de 40 millions de dollars.

    La loi qui met en œuvre plusieurs dispositions budgétaires de 2014 officialise aussi le fait que les compagnies minières n’auront plus à rendre publiques des données portant sur la quantité et la valeur des richesses naturelles du sous-sol québécois.

    Le projet de loi 28 visait aussi à ce que Québec obtienne la mainmise sur les surplus d’Hydro-Québec et diminue la rémunération des pharmaciens.