MANDAT POUR 6 JOURS

56

Les membres du Syndicat des travailleurs de l’éducation de l’Est-du-Québec ont voté massivement pour un mandat de grève légale de 6 jours.

Ce mandat vient appuyer le mouvement de grève en Front commun qui doit être réalisé sur une base rotative et régionale ou nationale. La présidente du syndicat, Nathalie Fournier, affirme que les résultats du vote dans la région appuient fortement le mandat donné à son syndicat :

Au total des 3 commissions scolaires de la région, 84% des membres de soutien ont voté pour la grève et 90% des enseignants.
Le scénario risque d’être une grève lors d’une journée nationale du front commun. Ensuite, la grève se tiendra par région, de façon rotative. Par ailleurs, 75 enseignants et membres du personnel de soutien se rendront à la manifestation de samedi à Montréal, pour témoigner de leur indignation.

D’ici une possible journée de grève, les membres du Syndicat des travailleurs de l’éducation de l’Est-du-Québec tiendront demain une activité de sensibilisation pour démontrer le travail fait par le personnel enseignant en dehors de leurs heures normales de travail à l’école :

C’était la présidente du STEEQ-CSQ, Nathalie Fournier.