La veille de la St-Jean avec David Suzuki

101

David Suzuki a été ovationné par 500 personnes qui avaient choisi d’entendre parler d’environnement, la veille de la St-Jean-Baptiste, à New Richmond.

L’animateur de The Nature of Things soutient que l’empreinte humaine est désormais partout. Les feux de forêt immenses, les tornades, les ouragans et tremblements de terre sont le résultat direct des gestes que nous posons.

 

La planète se réchauffe, une conséquence de la croissance économique, a-t-il rappelé.

 

En tant qu’environnementaliste, David Suzuki soutient qu’avant d’être vues comme un revenu potentiel, les grandes forêts doivent être considérées comme des sites qui purifient l’air que nous respirons. Il ajoute que l’eau doit également être protégée en priorité.

Notre santé et notre bonheur, a-t-il conclu, sont directement reliés à l’état de la planète et devront être loin devant toutes les priorités qui riment avec économie et marché.

LAISSER UN COMMENTAIRE