UNE INSPIRATION POUR L’ABITIBI

34

Le directeur du réseau de transport collectif gaspésien affirme que des différences existent, mais l’Abitibi-Témiscamingue peut s’inspirer de l’expérience gaspésienne.

Antoine Audet, le directeur du réseau et son président, Jonathan Lapierre, reviennent d’Amos où ils ont présenté des conférences sur le système de transport collectif de la Gaspésie.

Cette présence avait pour but de partager, avec les décideurs de cette région, l’expertise développée en Gaspésie concernant le service de transport en commun.

Antoine Audet affirme que l’expérience a été très intéressante :

 

Antoine Audet affirme que des différences entre les territoires existent, mais que le modèle développé en Gaspésie peut servir d’exemple :

 

La principale différence, selon Antoine Audet, concerne la géographie de la région. Alors qu’en Gaspésie, les circuits se font en boucle sur un trajet linéaire, les villages abitibiens se trouvent plus dispersés sur le territoire.

Et selon Antoine Audet, les décideurs devront considérer cet aspect.   Quoi qu’il en soi, il souligne qu’il est agréable de voir la Gaspésie citée en exemple :

 

C’était Antoine Audet, le directeur du RéGÎM.