UN RETOUR PEU PROBABLE

55

Un retour des services d’Orléans Express entre Grande-Rivière et Gaspé ne figure pas dans les plans de Kéolis Canada.
La société de transport orleansqui gère sa filiale Orléans Express au Québec mène actuellement une étude dans le but d’évaluer la situation actuelle. L’analyse comprend des précisions sur les services offerts en Gaspésie, les régions desservies, la collaboration avec les MRC et les navettes présentes sur le territoire.
Kéolis confirme que cette étude n’a pas pour objectif de mesurer un éventuel retour de service dans les secteurs abandonnés l’an dernier.
Rappelons qu’Orléans Express a obtenu la permission de la Commission des Transports de baisser drastiquement son offre de service dans l’Est-du-Québec. En tout, 45 points d’arrêt ont été abandonnés, dont ceux situés entre Grande-Rivière et Gaspé.
Depuis ce temps, l’entreprise Orléans Express confirme avoir enregistré une augmentation de son taux d’occupation, donc plus de personnes à bord de ses autocars. Cela s’explique par la fréquence des liaisons qui est passée de 2 à 1 par jour sur la pointe gaspésienne.
Le rapport de l’étude menée par Kéolis Canada sera déposé lors de sa représentation devant la Commission des transports du Québec le 14 mars prochain.
Journaliste : Gilles Philibert

PARTAGER
Article précédent49,2% DES VOIX
Article suivantSON RÔLE DANS LES DOSSIERS GASPÉSIENS

Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d’économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.