Un partenariat naturel

250

Sans l’appui de donateurs privés Conservation de la Nature Canada (CNC) n’aurait pas pu acquérir les centaines d’hectares qu’elle protège en Gaspésie.

Conservation de la Nature Canada a permis la protection de plus de 500 hectares de terres au barachois de La Malbaie et dans le secteur de la pointe Saint-Pierre au cours des 16 dernières années.

Ces projets ont été rendus possibles grâce au programme Forêts TD, sans lequel l’organisme à but non lucratif n’aurait jamais pu contribuer à la protection de ce patrimoine naturel.

En effet, depuis l’abolition du programme Partenaire pour la nature en 2013, le CNC ne reçoit plus aucun soutien financier du gouvernement québécois, comme l’explique Hubert Pelletier, le directeur de la conservation à CNC.

 

Au cours des 5 dernières années, le Groupe Banque TD a ainsi effectué des dons de 200 000 $ pour protéger les deux aires visées dans les habitats côtiers gaspésiens.

 

Conservation de la Nature Canada aimerait que le gouvernement rattrape ce retard pour atteindre 12 % de protection du territoire certes, mais qui soit représentatif de l’ensemble des écosystèmes.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE