UN DÉFICIT DE 294,000$

31

Les commissaires de la Commission scolaire René-Lévesque adoptent un budget déficitaire et commandent une hausse du taux de taxes scolaires pour la prochaine année.

Le budget adopté, mardi dernier, prévoit un déficit de 294 mille dollars, au terme de l’exercice dont la somme des dépenses prévues s’élève à près de 80 millions de dollars.

Pour élaborer le budget, les commissaires ont dû composer avec une réduction des transferts gouvernementaux. L’organisation est privée de 900 mille dollars de sa subvention au fonctionnement provenant du ministère de l’Éducation par rapport à l’an passé.

Or, les élus scolaires ont choisi d’adopter un budget qui prévoit une réduction de 3 % des dépenses administratives malgré la tenue d’élections scolaires qui engendre des coûts supplémentaires et une baisse de 1 % des dépenses pour les activités de soutien à l’enseignement.

Le président de la Commission scolaire René-Lévesque, Jean Couture, explique que pour combler le manque à gagner, l’organisation puisera près de 300 mille dollars dans ses surplus accumulés et fera passer le taux de taxes de 26 à 30 cents du 100 dollars d’évaluation :

Le directeur général par intérim, Denis Gauthier :

C’est la deuxième hausse consécutive que subissent les contribuables du territoire de la commission scolaire. L’an dernier, l’organisation avait fait grimper de 2 cents, le taux de taxes scolaires.

 

PARTAGER
Article précédentRECONNU COUPABLE
Article suivantUNE NOUVELLE ANNÉE SCOLAIRE

Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d’économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.