TRAVAUX REPORTÉS

28

Le démantèlement de l’embâcle de bois sur la rivière St-Jean ne sera pas réalisé cet hiver.

L’opération qui devait se faire cette année est finalement reportée en raison de l’aide financière du gouvernement du Québec qui n’a pas été versée. Le directeur général de la Société de gestion des rivières à saumon de Gaspé, Jean Roy, rapporte que le reste du financement était pourtant attaché :

 

Depuis déjà une vingtaine d’année, l’embâcle prend de l’ampleur et les coûts de ce type d’intervention sont de plus en plus important. La masse de bois répartie sur 1,6 kilomètre contient 5 mille mètres cubes de bois. Jean Roy soutien que le problème aurait dû être réglé depuis déjà longtemps et que les impacts pourraient mettre en danger la ressource sur la rivière St-Jean :

 

Selon Jean Roy, la rivière St-Jean est l’un des joyaux des réserves fauniques au Québec et génère 22 millions de dollars annuellement en retombées économiques en Gaspésie.

Le démantèlement de l’embâcle doit se faire l’hiver afin d’avoir accès aux amas de bois par le biais de ponts de glace. Les derniers travaux devraient se faire durant l’été.

Jean Roy mentionne que son organisme se donne un mois de réflexion dans le but de valider l’appui financier de ses bâilleurs de fonds et des certificats d’autorisation obtenus pour les travaux.  Il souhaite également obtenir l’appui des résidents situés sur la rive de la rivière St-Jean qui se sentent concernés par la problématique. De plus, il espère que le gouvernement du Québec débloquera le plus rapidement possible l’aide financière afin que le démantèlement de l’embâcle soit effectué l’hiver prochain.