TRANSPORT INTERRÉGIONAL

36

Le gouvernement du Québec doit mettre en place un plan de mobilité durable pour assurer le transport interrégional.
C’est ce qu’affirme la députée de Québec Solidaire Manon Massé. C’est de cette façon que Québec Solidaire se lance dans le débat entourant la diminution de services d’Orléans Express en Gaspésie.

Par voie de communiqué, la députée affirme que le développement régional dépend d’une infrastructure de transport efficace et, selon elle, le secteur privé fait la démonstration qu’il n’est pas à la hauteur du pari. Elle affirme que le ministre des Transports Pierre Moreau doit faire mieux que d’offrir une béquille à Orléans Express.

Elle fait ici référence au programme mis sur pied pour permettre à la RÉGIM d’offrir un service de navette à la population pour se rendre aux points d’arrêt d’Orléans.

La candidate de Québec Solidaire dans la Baie des Chaleurs au cours des quatre dernières élections est évidemment d’accord avec cette prise de position.
Patricia Chartier affirme que ce dossier est la preuve flagrante du manque de planification du gouvernement :

 

Québec Solidaire propose d’utiliser une partie des sommes dévolues au Fonds vert pour financer collectivement un système panquébécois de transport interurbain qui desservirait toutes les régions du Québec.

PARTAGER
Article précédentPORTRAIT GASPÉSIEN
Article suivantRENCONTRE IMPORTANTE
Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.