Transport collectif : Baisse d’achalandage

0
110

La Régie intermunicipale de transport Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine tente d’augmenter son achalandage dans la région.

L’organisme gère le réseau d’une vingtaine de minibus réguliers sur tout le territoire et le service de transport adapté aux personnes handicapées en Haute-Gaspésie et dans la Baie-des-Chaleurs.

Le bilan de l’année 2016 démontre que l’achalandage sur le réseau régulier a diminué de 10 %.

Plusieurs facteurs expliquent cette baisse. Par exemple, le prix de l’essence ayant diminué, la clientèle a tendance à retourner à ses anciennes habitudes en prenant sa voiture en solo. La baisse démographique enregistrée dans la région peut aussi être responsable de cette diminution. Le président de la régie, Daniel Côté.

 

La régie a été contrainte d’ajuster son offre en cours d’année.

Malgré cela, les revenus de la dernière année ont augmenté grâce à la révision à la hausse de la grille tarifaire.

L’organisme termine tout de même son année en déficit de 3000 dollars, sur un budget de 2 millions de dollars. Ce manque à gagner s’explique par le versement tardif du transfert de la taxe sur le litre d’essence par le gouvernement, qui a fait grimper les frais d’intérêt à 25 000$, soit le double de ce qui avait été budgété.

LAISSER UN COMMENTAIRE