TOONE ET LE BATEAU USINE

44

Le gouvernement fédéral a démontré une fois de plus son incapacité à gérer adéquatement les ressources naturelles.
C’est ce qu’affirme le député de la Gaspésie suite à la décision de Pêches et Océans de délivrer un permis de pêche au sébaste à un bateau usine.

Rappelons qu’un bateau de 180 pieds, le Ocean Breaker, a été aperçu par des pêcheurs au large des côtes des Îles-de-la-Madeleine. Ce type de bateau peut pêcher plus de 1 million de tonnes de poisson de fond en un seul voyage.

Pour Philip Toone ce genre de pêche constitue un recul de près de 30 ans en matière de gestion de la ressource. Il accuse Pêches et Océans de jouer sur les mots.

Philip Toone affirme que l’état exact des stocks de poisson de fond est toujours sujet à débat. Il ne comprend pas comment Pêches et Océans Canada peut justifier une telle décision qui sera néfaste pour les pêcheurs de la région

Philip Toone demande aussi au gouvernement de dévoiler ses réelles intentions concernant la protection de l’estuaire du Saint-Laurent. Récemment l’appellation zone de protection marine a été changée pour zone d’intérêt sur le site Internet du MPO.

 

PARTAGER
Article précédentSUCCÈS DU FESTI-PLAGE
Article suivantPROGRAMME CAFE
Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d'économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.