Du théâtre pour dénoncer la perte de l’espace démocratique au CISSS

108

Le ROCGÎM organise une autre mobilisation, en marge de la séance d’information annuelle du Centre de santé et de services sociaux de la Gaspésie, ce soir à Gaspé.

Après que plusieurs de ses membres aient assuré une présence aux CA du CISSS de Bonaventure et de Chandler, l’automne dernier, le Regroupement des organismes communautaires revient avec cette activité.

Le dialogue demeure très difficile avec les hauts-dirigeants du CISSS, ce qui le pousse à prendre des moyens créatifs pour se faire entendre.

Le théâtre sera cette fois-ci utilisé, comme l’explique la coordonnatrice, Geneviève Giguère, pour donner des exemples concrets des attentes qu’elle a envers l’institution.

 

D’autres intervenants ont aussi été invités à informer le public sur les problèmes qu’ils vivent.

 

Le contre-CA du CISSS est intitulé pour l’occasion, le SCEPT, un acronyme pour Centre de Santé Éducatives pour Tous.

En parallèle, la séance d’information annuelle du CISSS aura lieu dans les bureaux de l’ancienne Agence de la santé, à 18 h. Le premier bilan annuel sera notamment présenté. Une période de question du public est également prévue.

LAISSER UN COMMENTAIRE