SYMPOSIUM EN COLOMBIE-BRITANNIQUE

37

Des intervenants du Rocher-Percé ont entrepris une démarche afin que le Géoparc de Percé obtienne la reconnaissance de l’UNESCO.

Une délégation formée d’élus de Rocher-Percé, du CLD d’un porte-parole de la coopérative du Géoparc de Percé ont participé récemment au 1er symposium de Tumbler Ridge en Colombie-Britannique. Pour être reconnu à l’échelle internationale, les promoteurs de projets doivent déposer une candidature auprès du comité national canadien de géoparcs.

Le consultant du projet de Percé, Jean-Philippe Chartrand, fait la distinction entre les géoparcs et les parcs nationaux tels qu’on les connait :

 

Pour la délégation de Percé, ce symposium a permis d’échanger avec des aspirants au statut de géoparcs dont le premier et le seul actuellement en opération en Amérique du Nord et situé au Nouveau-Brunswick. Après plusieurs conférences techniques, la délégation de Percé a été en mesure de présenter son projet, comme le rapporte Jean-Philippe Chartrand :

 

Des contacts faits au cours de l’événement permettront de contribuer au cheminement du dossier de Percé. Les participants du symposium ont convenu de la nécessité de structurer un réseau de sites exceptionnels et de travailler conjointement à la promotion de ces nouveaux attraits.