SURPÊCHE DU SAUMON

61

La Fédération du saumon atlantique estime que le Groenland pratique la surpêche.

L’organisme se préoccupe de la hausse constante de la récolte de saumon atlantique canadien par le Groenland.

En 2014, ce territoire a pêché 63% des saumons de l’Atlantique qui avaient fait leur montaison dans les eaux canadiennes.

En comparaison avec les autres territoires actifs dans cette pêche, le Canada, l’an dernier, a récolté 35 % du total des captures et Saint-Pierre-et-Miquelon, 2 %.

Les prises de saumon atlantique du Groenland sont passées de 47 tonnes en 2013 à 58 tonnes en 2014.

La fédération du saumon note que ces quantités dépassent les seuils permettant une gestion durable de l’espèce. Elle demande que le Groenland se limite à une pêche de subsistance.

L’organisme considère que les pêches mixtes constituent un effet humain inacceptable sur la montaison du saumon.

L’Organisation pour le Conservation du Saumon de l’Atlantique Nord tentera de négocier une entente pluriannuelle pour réglementer les pêches groenlandaises de saumon à sa réunion annuelle, au Labrador, du 2 au 5 juin.