Les statistiques régionales démontrent l’inefficacité des libéraux, selon la CAQ

65

La Coalition Avenir Québec accuse les libéraux d’avoir abandonné la Gaspésie, à cause des statistiques peu enviables sur la région.

Le recensement de Statistiques Canada révélait en février que la Gaspésie a perdu 3 mille 700 habitants ces 5 dernières années. L’institut de la statistique du Québec révélait aussi que la Haute-Gaspésie est la MRC la plus dévitalisée de la province. De plus, en moyenne, les Gaspésiens et les Madelinots reçoivent un revenu inférieur de 2 mille 400 dollars par rapport à la moyenne québécoise.

Pour la députée caquiste responsable des dossiers gaspésiens, Sylvie D’Amours, ces chiffres démontrent l’impact des politiques libérales alors que ce parti est au pouvoir depuis 15 ans. Elle rappelle que le Québec affiche un surplus de 3,8 milliards amassé à même les régions du Québec, dont la Gaspésie.

 

Selon Sylvie D’Amours, le gouvernement de Philippe Couillard semble plus intéressé à se monter une cagnotte électorale que de donner de l’oxygène aux régions du Québec.

LAISSER UN COMMENTAIRE