Mise en garde contre la fraude du fournisseur

100

La Sûreté du Québec met en garde les entreprises contre la fraude du faux fournisseur.

Dans la pratique, le fraudeur capte les échanges entre une entreprise québécoise et un fournisseur se trouvant à l’extérieur du pays. Il analyse non seulement les transactions, mais les liens entre les individus aussi.

Lorsqu’il possède suffisamment d’information sur les deux entreprises, le fraudeur usurpe l’identité du fournisseur et par supercherie, demande par courriel au client de procéder à un paiement bancaire dans un compte autre que celui utilisé habituellement pour le même type de transaction.

Convaincue de faire affaire avec le fournisseur, l’entreprise cliente procède au paiement par des transferts bancaires autorisés par voie électronique.

Malheureusement, ce n’est que trop tard, lors du réel échange avec le fournisseur, que l’entreprise constate la fraude.

La Sûreté du Québec conseille de limiter la communication d’informations sur l’organisation de l’entreprise et son organigramme, notamment.

LAISSER UN COMMENTAIRE