SELON LA FQM, LA SQ DOIT ÊTRE ASSUJETTIE AU CONTRÔLE DES COÛTS

135
Photo : Archives

La Fédération québécoise des municipalités ( FQM) demande au gouvernement d’assujettir la Sûreté du Québec à un mécanisme de contrôle des coûts.

Au travers de cette requête, la FQM interpelle le gouvernement au sujet de projet de loi 110 qui vise à outiller les municipalités pour assurer une saine gestion des deniers publics.

Ce projet de loi concerne aussi le régime de négociation des conventions collectives et de règlement des différends dans le secteur municipal.

Mais il omet d’inclure les services de police assurés par la SQ dans les petites localités qui représente pourtant 92 pour cent des municipalités, selon le président de la FQM, Richard Lehoux :

 

Pour la Fédération, dont la vaste majorité des membres se partage une partie de la facture de 300 millions de dollars, il importe donc d’assurer une plus grande prévisibilité des coûts.

Pour y parvenir, Richard Lehoux demande au ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, d’intervenir dans le dossier et de réviser son projet de loi :

 

À ce propos, Richard Lehoux estime que le fait d’avoir le même ministre à la tête de la Sécurité publique et des Affaires municipales constitue certainement un avantage.

À titre d’exemple, il croit que le rôle du Conseil de règlements des différends devrait plutôt être confié à la Commission municipale du Québec afin d’assurer l’impartialité totale quant aux conditions de travail des policiers.