Sébastien Proulx ne veut pas laisser tomber le train de passagers

198

Le ministre responsable de la région gaspésienne pense que la restauration du rail devra se faire en plusieurs étapes successives.

Sébastien Proulx mentionne qu’il souhaite répondre aux demandes des élus gaspésiens qui réclament la réfection de l’infrastructure ferroviaire dans son entièreté, de Matapédia jusqu’à Gaspé.

Jusqu’à ce que le consensus régional pousse vers cette alternative, en décembre, le ministère des Transports envisageait plutôt d’allonger les sommes nécessaires à la restauration du rail pour permettre le retour du transport de passagers par VIA Rail jusqu’à New Carlisle.

Le ministre Proulx dit comprendre que LM Wind Power et Ciment McInnis présentent des opportunités de transport de marchandises qui permettraient de rentabiliser le rail, mais il ne veut pas laisser tomber le retour du train de passagers.

 

Sébastien Proulx note que la restauration devra se faire en plusieurs étapes.

 

Le ministre estime qu’une annonce publique sur les coûts et le plan de travail se fera d’ici quelques mois, mais pas plus d’un an.

LAISSER UN COMMENTAIRE