De jeunes saumons sont la proie de bars rayés dans la Baie-des-Chaleurs

2753

La présence de bars rayés dans des rivières à l’intérieur des terres inquiète des gestionnaires de rivières à saumon.

Samedi dernier, un bar rayé de 6 livres a été capturé par un pêcheur du Micmac Camp dans la rivière Grande-Cascapédia, à New Richmond. Pour aboutir à cette fosse, il faut se rendre tout près de la Cache, sur la route 299, en plein milieu de la Gaspésie.

Le bar rayé a été tué et son estomac vidé. Des jeunes saumons de moins de 3 ans ont été trouvés à l’intérieur.

Katherine Johnson, gérante au Micmac Camp, s’inquiète grandement de cette situation. Elle affirme que depuis 2 ou 3 ans des bars rayés ont été capturés à l’occasion, mais jamais aussi loin. Elle croit que ce poisson est un prédateur agressif et opportuniste et que sa présence dans les rivières doit être prise au sérieux.

 

Katherine Johnson affirme que les biologistes semblent prendre ce problème à la légère.

 

À Gaspé, aucun bar rayé n’a été aperçu dans les rivières à saumon, pour le moment, selon la Société de gestion.

Inquiétude en milieu marin

Une queue de homard retrouvée dans l’estomac d’un autre bar rayé. Photo : Gracieuseté

La voracité du bar rayé inquiète aussi en milieu marin. Les biologistes du gouvernement ont souvent affirmé que ce poisson ne semble pas cibler particulièrement des espèces commerciales, comme le homard ou le crabe. Il se nourrirait plutôt de petits poissons comme des lançons et des épinoches, entre autres.

Cependant Tania Condo-Landry, étudiante en biologie marine à l’Université du Nouveau-Brunswick et chercheuse au Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie, affirme plutôt le contraire. Son travail consiste à faire l’inventaire du homard dans la baie des Chaleurs. Son groupe dispose de trois bateaux et chaque homard capturé est mesuré et répertorié.

À l’occasion, des bars rayés se retrouvent prisonnier dans les cages. L’analyse du contenu de l’estomac de ces derniers semble démontrer que le homard est une proie pour eux.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE