Un rorqual décède dans les cordages d’un élevage de moule

1797

Une baleine décédée dans les cordages d’un élevage de moule dans la baie de Gaspé a été retrouvée 4 jours plus tard, échouée sur une plage à Prével.

La carcasse de ce petit rorqual de 8,2 mètres a été signalée vendredi dernier, alors qu’on pouvait l’apercevoir du rivage de Penouille.

Selon la porte-parole du Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins, Josiane Cabana, dès le lendemain, une équipe s’affairait à la dépêtrer.

 

Les choses se sont en effet corsées quand le bateau qui devait amener la baleine au large a dû faire mi-chemin plus tôt que prévu, pour ne pas manquer d’essence. En effet le poids de la baleine a fait consommer plus de carburant au bateau, ce qui a surpris les intervenants en mer. La baleine n’aurait donc pas été entraînée par les courants du large, mais plutôt déposée sur une plage à Prével, près du golf, mardi.

Le ministère de l’Environnement fera un appel d’offres très prochainement pour envoyer de la machinerie lourde déplacer le cadavre de près de 10 tonnes. Il sera par la suite envoyé dans un site d’enfouissement technique. Les coûts s’élèveront à quelques milliers de dollars.

Il est très rare de voir un rorqual s’aventurer dans cette partie de la baie de Gaspé, près de l’embouchure de la rivière Dartmouth. Josiane Cabana a son hypothèse sur la question :

 

Cet épisode n’a heureusement pas eu d’impact sur l’élevage de moule. Urgences mammifères marins traite 200 cas par année en moyenne. Principalement en Gaspésie et sur la Côte-Nord.

LAISSER UN COMMENTAIRE