Ristigouche Sud-Est cherche encore plus de 100 000 $ pour se défendre contre Gastem

80

Ristigouche Sud-Est lance un nouvel appel aux citoyens pour l’aider à se défendre de la poursuite de la pétrolière Gastem.

La municipalité veut maintenant regrouper 328 000 $, soit 100 000 $ de plus que ce qu’elle voulait récolter au départ. Le maire de Ristigouche Sud-Est, François Boulay, plaide que les frais juridiques montent en flèche. Jusqu’ici, 200 mille dollars ont été amassés.

Gastem réclame 1,5 million de dollars à la municipalité qui a adopté un règlement municipal sur la protection des sources d’eau potable en 2013 pour empêcher la compagnie de lancer son projet d’exploration d’hydrocarbures qu’elle pilotait sur le territoire.

Par le biais de Solidarité Restigouche, le maire demande le support de la population en espérant qu’elle réponde rapidement puisque le procès approche à grands pas. Il souligne que l’intérêt du procès dépasse largement les frontières de sa municipalité.

 

5 municipalités ont d’ailleurs répondu à l’appel, récemment, dont les villes de Matane et de Pointe-à-la-Croix, qui ont fait des dons.

Un spectacle avec JiCi Lauzon au profit de Solidarité Ristigouche est d’ailleurs organisé le 31 juillet à Matapédia.

Le procès doit avoir lieu du 5 au 18 septembre. Jusqu’ici, la municipalité a déboursé 170 000 dollars en frais juridiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE