RETARD DANS LA PÊCHE

43

Les poissonneries gaspésiennes devront attendre quelques jours supplémentaires avant de proposer à leur clientèle le homard de la Nouvelle-Écosse.

D’abord repoussée à vendredi, l’ouverture de la pêche au homard du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse ne se fera que dimanche au plus tôt, après une semaine de retard.

Les captures des homardiers de la Nouvelle-Écosse sont revendues dans plusieurs poissonneries gaspésiennes et s’ajoutent aux captures des pêcheurs de la baie du Fundy, au Nouveau-Brunswick.

Pour leur part, les prises de homard dans la baie de Fundy sont disponibles sur le marché gaspésien depuis environ 1 mois.

Or, les rafales de vent, trop importantes ces jours-ci, et les prévisions à court terme, force les pêcheurs à demeurer à quai.

Pour la saison 2013-2014, les propriétaires d’entreprises de pêche s’attendent à une stabilité des débarquements et à une hausse des prix, entre autres grâce à la baisse des approvisionnements en provenance du Maine.

L’an dernier, les pêcheurs du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse n’ont reçu qu’une moyenne de trois dollars 75 cents la livre, rapporte un capitaine de Metegan, sur la pointe sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, Yvon Thibault :

Mille 800 pêcheurs prennent part à la pêche au homard du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

La plus importante pêcherie au pays se prolonge sur six mois, sept jours sur sept, jusqu’à la fin mai.