Resserrement des critères d’admission des nouveaux pêcheurs

929

Le ministère des Pêches et des Océans (MPO) arrime sa Politique d’émission des permis aux critères de professionnalisation du gouvernement du Québec.
Cela veut dire que pour acquérir une entreprise de pêche, un individu doit désormais détenir un certificat délivré par le BAPAP, le Bureau d’accréditation des pêcheurs et des aides-pêcheurs.
Jusqu’à présent, le MPO n’exigeait qu’une expérience minimale de deux années consécutives en pêche commerciale. Maryse Lemire, la directrice régionale de la gestion des pêches au ministère justifie ici ces changements :



Pour sa part, le BAPAP n’accorde le statut de pêcheur professionnel qu’aux détenteurs d’un diplôme d’études professionnelles en pêche. Il s’agit d’une formation de 1605 heures axées sur la sécurité, la productivité et la responsabilité des travailleurs, précise Jenny Lapierre, directrice de l’organisme de certification provinciale :


En vigueur depuis le1er avril dernier, l’harmonisation de la Politique d’émission des permis de pêche avec la réglementation du Québec prévoit une période de transition jusqu’en juin 2017.
D’ici là, les nouveaux arrivants ont le choix d’opter pour les anciens critères d’admissibilité ou pour les nouveaux.

 

1 COMMENTAIRE

  1. MPO: vous ne pensez pas qu’il est assez difficile d’avoir une entreprise de pêche présentement? ? Merci de briser les rêves et les espoirs de dizaines de personnes 😠

LAISSER UN COMMENTAIRE