Recul du marché du travail en Gaspésie

108

Le revenu médian d’emploi est en hausse tandis que les travailleurs diminuent de plus en plus dans les MRC de la Gaspésie et des Îles de la Madeleine.

 

En 2015, les plus fortes hausses du revenu médian d’emploi ont profité à la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Marie-Hélène Provençal, chargée de projet à l’Institut de la statistique du Québec, parle d’une croissance particulièrement forte dans plusieurs MRC.

 

Cette croissance ne change toutefois rien au fait que le revenu d’emploi médian de toutes les MRC gaspésiennes reste bien inférieur à la moyenne québécoise qui est de 39 332 $. Le revenu médian le plus faible a d’ailleurs été enregistré en Gaspésie, plus précisément dans la MRC du Rocher-Percé où il s’établit à 24 160 $. Soit plus de 15 000 $ de moins que la moyenne provinciale.

En comparant les chiffres de l’emploi de 2014 et 2015, on s’aperçoit aussi que le taux des travailleuses est en hausse dans la région.

 

Mme Provençal fait ici référence au taux de personne à l’emploi en général.  Le nombre de travailleurs est en augmentation dans la majorité des MRC du Québec, mais :

 

C’est le cas de la Haute-Gaspésie, du Rocher-Percé et d’Avignon. Au total, cinq MRC situées en Gaspésie et aux Îles se retrouvent dans le Top 10 des MRC ayant le plus faible taux de travailleurs.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE