RÉCHAUFFEMENT ET CRABE DES NEIGES

54

crabeneige

Le réchauffement soutenu de l’eau du Golfe Saint-Laurent, sous l’effet des changements climatiques, aura des effets tant positifs que négatifs sur la population de crabe des neiges.

D’une part, les femelles se reproduiront à chaque année, alors qu’actuellement elles n’ont qu’une seule ponte aux deux ans.

De plus, la croissance des crustacés sera plus rapide et leur mue terminale arrivera à plus grande taille.

Selon Bernard Sainte-Marie, chercheur scientifique à l’IML, cela signifie que les femelles les plus âgées pondront des œufs en plus grand nombre, tandis que les mâles offriront un meilleur rendement à la pêche :

Cependant, à mesure que l’eau se réchauffera, la superficie de l’habitat du crabe des neiges du Golfe Saint-Laurent va se contracter.
Il disparaîtra totalement lorsque la température du fond dépassera les quatre à cinq degrés Celcius :

En 2013, la valeur des débarquements de crabe des neiges était de de 74 millions de dollars au Québec, selon les données de Pêches et Océans Canada.
Leur valeur globale pour l’ensemble de l’Est canadien dépassait les 434 millions.

PARTAGER
Article précédentEN PRIMEUR DOSSIER AÉROPORT
Article suivantSENTIERS DE MOTONEIGES

Radio Gaspésie est la station numéro 1 de la pointe gaspésienne. Notre équipe est composée de 17 employés. Radio Gaspésie est une entreprise d’économie sociale. Par sa nature et ses activités, Radio Gaspésie est un acteur important du développement régional durable. Radio Gaspésie offre un service de l’information avec 3 journalistes et des pigistes pour couvrir la Côte-de-Gaspé et le Rocher-Percé. Nous sommes le reflet de la culture locale et régionale. Nous sommes le partenaire média de toutes les manifestations culturelles et sportives sur notre territoire.