Des réactions des proches aidants de la Gaspésie

60

La majorité des proches aidants de la région ne bénéficiera pas des changements apportés au régime fédéral d’assurance-emploi.

Bien qu’elle soit heureuse pour les familles qui profiteront des assouplissements annoncés par la ministre Lebouthillier, la présidente de l’Appui aux proches aidants de la Gaspésie les Îles estime que les besoins sont ailleurs dans la région.

L’organisme qui a le mandat de supporter les proches aidants dans la région intervient surtout auprès des proches des personnes atteintes de maladies cognitives, l’Alzheimer entre autres, une clientèle qui présente des besoins à long terme.

Par contre, les changements apportés par Ottawa semblent viser les familles de personnes gravement malades ou blessées, fait remarquer la présidente de l’Appui, Angéline Godin :

La présidente de l’Appui des proches aidants de la Gaspésie les Îles félicite, par ailleurs, les assouplissements apportés sur la notion de proches aidants, qui couvrira la famille élargie: frère, sœur, conjoint, enfants et non seulement le père ou la mère des personnes qui demandent des soins.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE