RAPPORT PUBLIÉ

35

Le rapport préliminaire d’AMEC sur la mise à jour de l’évaluation environnementale stratégique de la portion ouest du Golfe a été publié en catimini, il y a plus d’une semaine.
L’Office Canada-Terre-Neuve et Labrador des hydrocarbures extra-côtiers, qui n’en a pas fait l’annonce, n’accorde au public que six semaines pour réagir au document de 700 pages.
Le porte-parole de la Coalition Saint-Laurent, Sylvain Archambault, s’en déclare choqué:

Sylvain  Archambault croit que l’analyse d’AMEC est honnête et incomplète tout à la fois.
D’une part, le biologiste relève que la firme d’ingénieurs conseil identifie une multitude de zones sensibles dans la portion ouest du Golfe, et va jusqu’à signaler une manque de connaissances sur son écosystème:

D’autre part, le porte-parole de la Coalition Saint-Laurent s’inquiète de l’absence de recommandations à la fin du rapport.

Sylvain Archambault presse l’Office Canada-Terre-Neuve et Labrador des hydrocarbures extra-côtiers d’expliquer pourquoi il a demandé à AMEC de les exclure.

Plus de 80 mémoires ont été présentés à AMEC, l’automne dernier, dans le cadre de ses travaux de mise à jour de l’ÉES.

Les partis intéressés ont jusqu’au lundi 5 août pour réagir à son rapport.

PARTAGER
Article précédentAIDE FINANCIÈRE…
Article suivantSUCCÈS