Qualité de l’eau à la plage Haldimand : La Ville réalisera ses propres tests

283

La Ville de Gaspé se désaffilie du Programme Environnement-Plage et réalisera elle-même ses propres tests sur la qualité de l’eau de baignade à Haldimand.

Le ministère de l’Environnement offre gratuitement ce service aux municipalités qui souhaitent y adhérer sur une base volontaire. Si la cote est de D, pour une eau polluée (aux coliformes fécaux, la plupart du temps), les participants doivent obligatoirement interdire la baignade jusqu’à ce que d’autres tests démontrent une amélioration de la situation.

Dans la région, seulement 2 plages en faisaient partie jusqu’à cette semaine : Haldimand et la Base de plein air Bellefeuille, à Chandler.

Depuis l’an dernier toutefois, la Ville de Gaspé avait des doutes sur le procédé, comme l’explique le maire, Daniel Côté.

 

Ces doutes se sont finalement avérés fondés. Alors que le ministère effectuait le premier test bactériologique de la saison, le 11 juillet dernier, la municipalité a fait la même chose de son côté pour comparer.

 

Selon Daniel Côté, le programme du ministère n’est pas adapté aux plages océaniques, comme Haldimand. C’est pourquoi la Ville conduira elle-même les tests de qualité de l’eau, de façon plus régulière et plus rigoureuse.

 

La Ville devra donc débourser quelques centaines de dollars pendant l’été, chaque test coûtant une cinquantaine de dollars.

L’an dernier, la plage Haldimand avait dû être fermée plusieurs jours, à différents moments pendant l’été, alors que le lieu était bondé de touristes.

LAISSER UN COMMENTAIRE