PRUDENCE EN RANDONNÉE

47

La Sûreté du Québec rappelle aux amateurs de plein air de redoubler de prudence lors d’excursions en milieux isolés, surtout s’ils partent seuls.

 

Chaque année la SQ effectue deux cents opérations de sauvetage sur le terrain afin de secourir des randonneurs égarés, comme l’explique la sergente Hélène Nepton :

 

Des coûts financiers donc, mais surtout des coûts humains qui pourraient être évités si les randonneurs se préparaient mieux à leurs expéditions.

La SQ a constaté que dans la majorité des cas, les personnes qui se perdent n’ont pas pris les précautions d’usage.

Parmi les conseils de base donnés par la SQ, on peut notamment parler de s’assurer que le projet d’excursion soit réaliste, d’établir un itinéraire détaillé, d’être en mesure de lire des cartes et se servir des outils de navigation de type GPS.

Hélène Nepton conseille aussi de vérifier les prévisions météorologiques, de prévoir une trousse de survie et un téléphone satellitaire pour les endroits vraiment isolés.

 

Pour éviter le pire et permettre à la SQ d’intervenir rapidement en cas de problème, la sergente indique surtout aux explorateurs en herbe de prévenir leurs proches avant leur départ.