Protection des océans du pays

97

La consultation de Pêches et Océans Canada sur la création de zones de protection marines dans le Golfe Saint-Laurent a pris fin la semaine dernière.

Le ministère vise à limiter les activités de pêche commerciale là où les coraux et les éponges se retrouvent en forte concentration.

La directrice régionale de la gestion des pêches, Maryse Lemire, admet que les pêcheurs s’inquiètent de l’impact socio-économique d’une telle mesure.

 

L’objectif du gouvernement Trudeau est de faire passer de un à cinq pour cent le taux de protection des océans du pays, d’ici la fin de l’année.

À cet effet, la députée-ministre Diane Lebouthillier souligne que le budget 2017 fait mention de l’avancement des travaux pour l’établissement d’aires marines de conservation dans le Golfe.


Pêches et Océans Canada désigne des zones de protection marine et établit des sites d’intérêt qui sont des zones ayant une importance écologique et dont les espèces ou les caractéristiques nécessitent une prise en compte particulière.

LAISSER UN COMMENTAIRE