PROTECTION CONTRE LA DIFFAMATION

37

danielcote

 

Les élus municipaux veulent se prémunir d’outils pour se défendre efficacement contre les propos jugés haineux et diffamatoires sur les réseaux sociaux.

Un programme d’assurance pour couvrir leurs frais d’avocats s’ils veulent poursuivre des citoyens pour atteinte à leur réputation sera notamment lancé l’hiver prochain par l’Union des municipalités du Québec. L’organisation assure que la démarche n’a aucunement pour but de museler les citoyens ou les médias.

Selon certains maires de la province, il est de plus en plus nécessaire de protéger les élus contre les dérapages associés à l’utilisation des réseaux sociaux.

Pour le maire de Gaspé, Daniel Côté, cette problématique se retrouve surtout dans les milieux à forte densité de population. Selon lui, la réalité est tout autre dans les régions comme la Gaspésie :

Sans pouvoir avancer de chiffres précis, l’Union des municipalités du Québec assure que le phénomène est en hausse, résultant de la hausse exponentielle de l’usage des réseaux sociaux.

Journaliste : Gilles Philibert

PARTAGER
Article précédentSYSTÈME RODÉ
Article suivantVERS UNE RECONNAISSANCE INTERNATIONALE

Journaliste collaboratrice Rocher-Percé // 418 782-2719 // aubertbonnariane@gmail.com