Le projet de gaz liquéfié n’est pas remis en question, selon Pétrolia

288

Pétrolia affirme que le projet d’exploitation de gaz naturel à Bourque, avec Tugliq, n’est pas remis en question.

L’entreprise veut remettre en perspectives des éléments entourant ce dossier.

D’abord, le fait que Tugliq ait été obligé de retirer sa demande de permis d’exploitation est lié tout simplement à la rapidité à laquelle l’Office national de l’énergie a répondu à l’entreprise, selon le directeur des relations publiques, Jean François Belleau.

 

Tugliq aurait dû tenir des audiences publiques à la fin janvier afin de recevoir ses autorisations, mais sans l’évaluation du gisement cela devenait impossible.

Selon Jean-Francois Belleau, les résultats entourant le potentiel du gisement de Bourque ont toujours été prévus pour le printemps, dans le processus d’obtention de permis de Tugliq.

 

Le projet de gaz naturel représente des investissements de près de 600 millions de dollars et pourrait créer près de 200 emplois dans la Côte-de-Gaspé.

LAISSER UN COMMENTAIRE