Projet de loi sur la gouvernance de proximité : réactions prudentes

305

Les engagements de Québec de donner plus de pouvoir et de financement aux municipalités sont accueillis de façon prudente par des élus de la région.

Le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Martin Coiteux, a annoncé le dépôt d’un projet de loi sur la gouvernance de proximité et la création d’un fonds de développement économique pour les régions.

La préfète de la MRC de La Côte-de-Gaspé, Délisca Richie-Roussy, espère que des sommes seront réservées pour aider à la concertation suite à l’abolition des conférences régionales des élus.

 

La préfète de Rocher-Percé, Nadia Minassian, salue pour sa part le geste de Québec, mais attend de voir comment le tout va se concrétiser avant d’aller plus loin.

 

Le maire de Gaspé s’attarde à la question des pouvoirs qui seraient accordés aux municipalités. Selon Daniel Côté, il y a de la volonté pour le projet de loi sur la gouvernance de proximité, mais pas dans celui sur les hydrocarbures. Il trouve que le gouvernement parle des deux côtés de la bouche.

 

Québec doit déposer son projet de loi sur la gouvernance de proximité cet automne.

LAISSER UN COMMENTAIRE