Problématiques côtières à l’étude pour l’UQAR

45

La première phase du projet « Résilience côtière » mené par l’Université du Québec à Rimouski est terminée.

Des groupes de réflexion avaient été mis sur pied afin de définir les besoins les plus urgents de la région en matière de risques côtiers et quels outils les municipalités pourraient mettre en place pour répondre adéquatement à ces ceux-ci. Au courant des ateliers, les MRC ont eu la chance de s’exprimer et de voter afin de définir les priorités en ce qui concerne les problématiques côtières.

Selon Guillaume Marie, codirecteur du projet, ce qui ressort de l’atelier en Gaspésie est le besoin de sensibilisation et de centralisation des acteurs :

En ce sens, les municipalités rencontrées lors des ateliers ont signifié le besoin de créer des outils de communication, dont des guides de bonne pratique, des guides présentant l’ensemble des lois et des règlements ainsi que des outils de sensibilisation auprès du grand public. L’équipe de recherche sera donc en mesure de produire ces instruments durant les prochaines étapes du projet.

Des membres de l’équipe de recherche seront de retour en Gaspésie cet été pour faire des entretiens avec la population afin de savoir leurs perceptions des risques côtiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE