Une première sage-femme sera embauchée cet automne en Gaspésie

1576

L’embauche de la première sage-femme en Gaspésie devrait se faire à l’automne.

Marie-Josée Racine, porte-parole du collectif Accès sages-femmes Baie-des-Chaleurs, souligne que le projet a été accepté par Québec et que les fonds sont disponibles. Il manque seulement une annonce officielle de la part du gouvernement pour enclencher véritablement le projet. D’après la porte-parole, cette déclaration devrait se faire dès l’automne.

Suite au recrutement de la première sage-femme, deux autres professionnelles devraient être engagées pour se joindre à l’équipe.

 

Par ailleurs, une femme ayant reçu la formation de sage-femme à l’Université de Trois-Rivières, Catherine Doiron, originaire de Newport, voudrait occuper le futur poste en Gaspésie. Elle explique que le service offert par des sages-femmes est plus personnalisé.

 

De plus, Catherine Doiron souligne que la demande pour l’implantation de ce service dans la Baie-des-Chaleurs provenait de femmes elles-mêmes.

La mise en place complète du service de sages-femmes pourrait prendre un an, selon les estimations du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie.

1 COMMENTAIRE

  1. Précision : le projet n’a pas encore été entériné par Québec et nous attendons toujours l’annonce officielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE